Accueil  >  La qualité des soins  >  Indicateurs de qualité des soins
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Définitions

Le score agrégé

Pour les usagers ce score agrégé offre par catégorie d’établissements un affichage simplifié des quatre indicateurs sous forme d’une note sur 100 et d’une classe de A à E.
En fonction du résultat du score agrégé, l’établissement se positionne à l’intérieur d’une classe (5 classes, de A à E) comparativement aux établissements de sa catégorie.

ICALIN

La survenue d’une infection nosocomiale résulte de nombreux facteurs, dont la fragilité du patient liée à sa maladie ou à son âge, la lourdeur et la complexité des soins dont il a besoin, le respect des règles de bonne pratique par les professionnels de santé, l’attention spécifiquement portée à la prévention de ce type d’infections. De ce fait, un score ICALIN parfait (100 points) ne signifie pas qu’il n’existe pas de risque infectieux dans l’établissement. Il indique simplement que cet établissement a mis en place un dispositif maximum pour limiter ce risque. Plus d’informations sur le site : http://www.icalin.sante.gouv.fr/


ICSHA

Il signale l’investissement de l’établissement dans la promotion de l’hygiène des mains par les produits hydro-alcooliques (PHA). Le pourcentage indique la consommation réalisée par rapport aux objectifs que se donne l’établissement. La classe A correspond aux établissements qui ont atteint plus de 90% de leur objectif. Les résultats faibles de certains établissements ne signifient pas pour autant une absence d’hygiène des mains mais une utilisation encore majoritaire du lavage des mains à l’eau et au savon.

SURVISO

Si en France le risque d’infection du site opératoire (ISO) est peu fréquent (6 cas pour 1 000 interventions chez les patients sans risque spécifique - données ISO-RAISIN 2004), ces infections sont toutefois au 3ème rang des infections nosocomiales recensées lors de la dernière enquête nationale de prévalence. Leur surveillance est donc une priorité dans les établissements de santé ayant une activité chirurgicale, mais elle suppose un système d’information adapté.
SURVISO précise le degré d’implication de l’établissement dans la prise en compte de cette activité à risque.

ICATB

Le score concernant les antibiotiques est calculé à partir de différents critères et les établissements sont répartis en 5 classes :

  • La classe A est composée des établissements ayant les scores ICATB les plus élevés. Ce sont les structures les plus en avance en matière de politique de bon usage des antibiotiques
  • Les classes B, C et D correspondent à des établissements en situation intermédiaire.