Accueil  >  La qualité des soins  >  Les vigilances sanitaires  >  Vigilance sanitaire
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Les Vigilances sanitaires

La matériovigilance :

concerne tous les équipements, matériels, consommables, moniteurs, mobiliers, etc…, qui sont utilisés pour soigner les patients
 

La pharmacovigilance :

Si un médicament, un produit de perfusion ou tout produit délivré par la pharmacie, provoque chez un patient un effet inattendu (par exemple allergique) ou toxique, il faut aussitôt alerter le pharmacien. Le produit est retiré dans la clinique, puis une enquête est diligentée avec déclaration conjointe au fabricant et au ministère de la santé.

 

L’hémovigilance :

Toute anomalie constatée chez un patient à l’occasion d’une transfusion (réaction cutanée, frissons,…) doit être immédiatement signalée. Pour cela l’IDE alerte immédiatement le médecin, et fait une déclaration écrite (Fiche d’incident Transfusionnel)

L’identitovigilance:

Système de surveillance et de prévention des erreurs et risques liés à l’identification des patients.
Ce n’est pas une vigilance sanitaire réglementaire mais permet :
  • de définir de bonnes pratiques
  • de déclarer les dysfonctionnements
  • d’analyser les erreurs
  • de mettre en place des actions correctrices
  • de faire des retours d’expériences afin de prévenir les nouvelles erreurs

 

La radiovigilance ou « radioprotection » : 

Ensemble de moyens permettant la surveillance et la prévention du risque lié à l'utilisation médicale des radiations ionisantes (radiographie, scanner, ...).

L’infectiovigilance

Ensemble de moyens permettant la surveillance et la prévention du risque appliquée à l'hygiène hospitalière et aux infections nosocomiales.

Algovigilance :

Ensemble de moyens permettant la surveillance et la prévention du risque en matière de lutte contre la douleur.

Bientraitance :

Ensemble de moyens permettant la surveillance et la prévention du risque liés à la maltraitance.